Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vendredi, 29 février 2008

2008 L'année de la Pomme de terre

2008 est l'année de la pomme de terre. Ce tubercule rendu célèbre par le français parmentier et devenu un des pilier de la gastronomie mondiale sera célébré sur la planète en cette année 2008 devenue sienne.

0a0a75f6313b29015494fe4d69167d13.jpg4b79ab857b0b2f52b610369a632a278f.jpgMais cela faisait quelques siècles déjà que les pommes de terre, en fait, originaires du Pérou étaient connues en Amerique du Sud. Ici, dans des culture de pomme de terre d'Inka Llacta®

Des centaines de variétés! On se perd en conjectures pour les chiffres, certains disent entre 1000 et 2000 variétés natives du Pérou! D'autres afirment que les Incas déjà en connaissaient plus de ....4000 sortes! Ci-contre une colorée présentée par notre ami l'ingénieur agronome Ladislao Palomino.

Et c'est évident, la pomme de terre au Pérou est bien présente. On la retrouve dans les musées déssechées ou représentée en deux ou trois dimensions dans la céramique. Là aussi on remonte bien avant les Incas. Les Chimus,les Mochicas, déjà les représentaient. Des blanches, des jaunes, des mauves, des farineuses, des sucrées, des amères, des très sinueuses dont "les larmes de Belles-filles" (car très difficiles à éplucher et considérées comme une épreuve de choix que pouvaient faire passer certaines belles-mères à leurs brus, etc 

f819d3230ff4199477a9f2f5e2528db8.jpg65bc7f61b7a06c523292ca4476a94d7c.jpgLes techniques de conservation de ces turbercules étaient aussi une garantie contre les disettes résultant de revers agricoles.

Les chuños et morayas en sonty peut-être les deux éléments les plus caractéristiques.

La réputation des frites Belges n'aurait donc pu exister sans les Incas et ceux qui les ont précédé.
Ni aucune autre façon d'accomoder la pomme de terre d'ailleurs, qu'elle soit "Pont neuf", Vapeur, purée, allumettes, risollées, sautées, en chemises, "bintje", "corne de gate" etc.

Ici aussi les techniques de preparations sont multiples. Il en est une p50cf0a48595d6c1a70298cd2ae469ce8.jpgarticulièrement appréciée aux alentours de Cusco qui est la "Huatya" à partir de four fait de mottes de terre. Des pommes de terre chaude savoureuses. comme celle que déguste notre ami sur la photographie ci-contre prise à Inka Llacta® l'archéosite Belgo-peruvien de Ancahuasi.

 

 

 

mardi, 26 février 2008

Découverte archéologique remontant à 5500 ans

Archéologues péruviens dont  Jésus Briceño Rosario et allemands dont Renate Patzschke sont arrivés à la conclusion de ce que la vallée de Casma et le complexe de Sechin couvre plusieurs époques. Le site était connu, mais de nouvelles fouilles mirent à jour d'autres éléments. 3 étages pour trois époques marquées. Allant de 1600 ans avant J-C à une époque pré-céramique évaluée à 3500 ans avant J-C. Dans une partie du grand complexe des fresques en relief et peintes furent trouvées, présentant notamment  la figure de l"Egorgeur" tenant un couteau ceremoniel dans une main un serpent dans l'autre. C'est une petite place avec des éléments circulaires et semi-circulaires quiont la datation la plus ancienne. Le tout se trouvant dans le Sechin Bajo ou Bas Sechin.

Le Nord du Pérou à son tour nous livre année après année, mois après mois, des trésors archéologiques considérables.
La seule vallée de Casma et le Mt Sechin livrèrent temples Moxèques et  Sechins (haut et Bas).

e4eddeba940f495c3c8117b05547464d.jpgLa ville de Caral présentait des édifices de 3000 ans avant J-C, Sechin vient de faire mieux en ancieneté de 5 siècles. Les murs étaient peints par des couleurs generalisées apparement par periodes selon en rouge, en blanc crème ou en ocre.
Sa découverte fut suivie de celle de Las Chicras probablement de même époque ou d'une époque proche.

Ci-contre une photographie de Caral

Guy Vanackeren©

lundi, 25 février 2008

Nivardo Carrillo l'Inca Tupac Yupanqui

aed04afffa3821b00d7dd4f4444f67fa.jpgNivardo Carrillo est un personnage particulier. Péruvien, Cusquénien, il vient plus exactement du village de Chumbivilca.

Acteur, il a joué aux côtés de Gloria Estefan dans son clip "Hoy" que vous pouvez retrouver sur youtube à l'adresse : http://www.youtube.com/watch?v=D14q9IKUkL0 

Il a interprété le rôle de l'Inca par deux fois lors de la fameuse fête du Soleil ou Inti Raymi au solstice d'hiver à Cusco, ainsi que des personnages comme le rebelle Tupac Amaru, avec plusieurs milliers de figurants.
Mais, grand, musclé, celui qui lui colle à la peau est indéniablement le rôle de l'Inca qu'il a interprété aussi pour des chaines de télévision d'un peu partout dont de très célèbres comme History channel®, National Geographic®, etc.

Mais, Nivardo Carrillo est aussi auteur, compositeur, interprete, il joue de centaines d'instruments, chante en Runa Simi l'ancienne langue connue au jourd'hui sous le nom de quechua.
79b10984554bdab24a8b43c6a8aaf1c2.jpg
19d050827042794e19328886adf142d3.jpgInkanato® a récemment produit un CD de 12 morceaux dans ces registres de plongée historique et musicale dans le passé "Mach'aqway®" (Le serpent de connaissance et intelligence), qui est un surprenant témoignage sur les rythmes de la culture Inca et la richesse du registre des instruments d'époque.
Des flûtes droites comme les quena de différentes tailles, les flûtes traversières comme les Moseños, les flûtes de pans de types quenas, de sikus, des conques marines tels les pututus, les sifflets secs, les sifflets à eau, les ocarinas, , tambours wankaras, tambourins tiniyas, grelots, mais utilisants aussi de surprenantes pièces céramiques de résonnance.

Nous soulignerons aussi les prestations d'interprètes particuliers de l'Inkanato® comme Elena Gamarra, Mario Campos, Manuel Cruz, Gerard Churata auprès de chanteurs et musiciens comme Oscar Carrillo frère de Nivardo, Sonia Condori, Javier Calache, Pedro Saldivar, jesus Tamy, Rony Huerta, Juan Tinoco, Francisco Peralta etc.

Une co-production belgo-péruvienne. Une grande idée pour se plonger dans l'ambiance du passé si vous avez l'intention de lire un ouvrage qui y soit lié.