Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

mardi, 12 février 2008

Un ouvrage et un musée pour la Dame du Chaos

A environ 45 km de Trujillo s'élève un pyramide impressionnante, certain l'appelle génériquement "El Brujo" (Le sorcier) en raison du rassemblement épisodique de sorciers, shamanes, curanderos et autres pacos ou encore la nomme la Huacao Cao "Cao la sacrée".
Car au Pérou depuis longtemps tout ce qui est "huaca" est sacré et en relations avec l'au-delà avec les esprits. Une huaca peut-être une pierre, une pyramide, un temple.

Depuis quelques années la fondation Wiese y faisait des travaux des excavations, soutenait des projets archéologiques dans la zone.
Une découverte étonnante pour certains y fut réalisée. La tombe d'une jeune femme au corps tatoué recouvert de plaques dorées: "La Dame de Cao", qui amena un certain désordre dans les concepts du rôle que les femmes avaient ou non pu jouer dans les sociétés d'antan au Pérou.
Car si jusque là nombre de chercheurs s'accordaient à ce que des femmes "gouverneurs" aient pu diriger des communautés côtières au Nord de l'actuelle Lima jusqu'en Equateur. Que l'on appellera en certaines zones "capullana" en idiome tallan.

Mais, les éléments de cette tombe montrent que cette femme fut non seulement une dirigeante de communauté ou d'un peuple, mais qu'elle était aussi chef religieuse et militaire.

"Chaos était dans les notes!". Mais, apporta un peu d'ordre dans la chronologie qui ici se poursuit sur 5000 ans et note même l'arrivée et la présence du dernier grand empire: Les Incas. Et même si la Dame dont mention les précéda de quelques siècles son sanctuaire les vit s'installer dans la région.

Pour aider à voir et à y voir peut-être plus clair un ouvrage de 344 pages vient d'être édité par la Fondation Wiese et le Fond d'administration de pension Integra et l'idée de la construction d'un musée est lancée.

08:40 Publié dans Pérou | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : trujillo, Cao, El, Brujo, Incas, Chimus, Perou

samedi, 09 février 2008

L'or des Incas au Pérou: exagéré?

S'il y a bien un élément qui fit la réputation du Pérou c'est d'abord: l'OR et les différentes ruées qu'il provoquera.
A commencer bien évidemment par celle des conquistadores Espagnols dirigés par Francisco Pizarro.
Dont on a dit tant de choses et qui en diffusèrent eux mêmes pas mal.
24ad883650450ae1b9e132a6ca9ac9f5.jpg

Il en est même (bien longtemps plus tard) qui imaginèrent un somptueux trésor caché derrière une porte présentant un soleil stylisé au mécanisme secret.
Ce soleil stylisé n'a pas été inventé par un auteur de BD. Non, il a déjà été représenté par un voyageur, explorateur, qui publia en 1880 un ouvrage épais s'il en est, illustré de dizaines de dessins dont on retrouve un certain nombre dans une BD Belge célébrissime réalisée elle quelques décades plus tard. Cet explorateur dit d'ailleurs que ce soleil appelé "Pashash" se trouvait dans une petite église du village de Cabana, construite elle même sur un temple...Inca. Et son ouvrage pourrait être une grande source d'inspiration pour tout lecteur, plus encore si l'on a envie de publier soi-même des éléments sur les thèmes développés et qu'on ne compte peut-être pas voyager dans le pays où se déroule principalement la trame. Tiens, y aurait-il plus qu'une simple Bande dessinée aussi passionnante soit-elle?

Certes, ceux qui ont voyagé au Pérou ne peuvent manquer de se poser la question, lorsque défilent sous leurs yeux émerveillés les, vestiges archéologiques impressionnnants, les paysages somptueux de ce pays à tous points ex-tra-or-di-naire!

Alors les questions qu'on suppose pour certaines sans réponse, se bousculent.
Les lamas crachent-ils vraiment ? ...Oui !
Le Pisco est-il si bon que certains le prétendent? ...Meilleur encore! Et le Pisco Sour a désormais aussi son jour national au Pérou, hmmmm.
Mais, cela c'est vérifiable facilement.
Par contre, pourrait-il y avoir encore une cité cachée quelque part au coeur des Andes ou dans les frondaisons Amazonienne ?
Des explorateurs partent encore presque chaque année sur la trace de la légendaire Païtiti et tombent parfois sur d'autres cités incas ou autres vestiges un peu oubliés.

L'américain Greg Deyermenjian (assis sur la photo aux côté de son épouse Monica) et ses aides Paulino et Goyo en sont le vivant exemple.7feb9e7ae388d0bfecf9d9fa8707b785.jpg Plus de 17 expéditions! (voir www.paititi.com)
Mais y-at-il encore des choses à trouver à notre époque ?
En 1911 Hiram Bingham se faisant conduire par la main 3423b12bc6f761450394b70145f5d808.jpgredecouvre un site inca dont il fit la renommée planétaire : "Machu Picchu". Il fut conduit sur d'autres sites mais ne pu pas toujours se rendre compte de ce qui se trouvait vraiment face à lui, sous ses pieds, comme ce fut le cas à Choque Quirao. Site qui s'avère peu à peu d'une telle importance qu'il ne craindra peut-être bientôt plus de se comparer à sa célébrissime consoeur. Bingham se rendra aussi à Vilcabamba et Espiritu Pampa qui est encore bien loin d'être totalement dégagée et pourrait bien nous réserver quelques surprises.

En 1987, on trouve et dégage sous la direction de l'archéologue péruvien Walter Alva le complexe funéraire du Seigneur de Sipan et 2.5 milions de dollars furent nécessaire pour édifier un musée digne de decce0621581e15149875a8da638ee8e.jpgrecevoir et protéger le "trésor" de ce qui est  considéré comme la découverte archéologique la plus importante après Toutankhamon. Dans la foulée, on découvrait sous la direction de l'archéologue Izumi Shimada le site funéraire du Seigneur de Sican et les 7d30b1a8d5776c702a6f4693c4b947e8.jpgmerveilles qui l'accompagnaient, avec nouvelle obligation de lui ériger un musée, tant la découverte était la aussi importante. L'archéologue Ruth Shady démontra que la cité dont elle s'occupe de dégager et mettre en valeur les vestiges, à environ 200km au Nord de Lima, baptisée Caral pourrait bien être la plus ancienne ville urbanisée de tout le continent Sudaméricain. Mais, un peu plus tard dans les années 2000 bien entendu un autre archéologue Walter Tosso et son équipe on découvert une autre cité que l'on baptisera "Las Chicras" et qui est probablement contemporaine de Caral,...voire un peu antérieure à cette dernière.

L'or comme l'argent ont toujours été liés au pouvoir dans les cultures Sudamericaines préhispaniques et ce quoi qu'on en ait dit.

Alors, l'or des Incas exagéré? ....à suivre dans nos prochaines pages!

Bibliographie:

Pérou Empire du Soleil et de ... la Lune. GV
Sipan descubrimiento e investigacon Walter Alva.
Collégiale   Inca – Perú  3000 ans d’histoire (2 tomes)

 

Collégiale Los Incas Arte y Simbolos Banco de Credito del Peru

 

Dargent Chamot Eduardo et Ferreira César

 

Culture and Customs of Peru Edit Greenwood press

 

De Arriaga Pablo Joseph La Cronica del Peru Edit Calpe

 

          El Señorio de los Incas Edit Universo S.A

 

Del Busto Duthurburu José Antonio

 

          Tupac Yupanqui, descubridor de Oceania Edit BRASA S.A

 

          Historia cronologica del Peru Edit Petro Peru

 

De Molina Cristobal Ritos y Fabulas de los Incas Edit. Futuro

 

De Murua Martin (Fray)

 

          Historia General del Peru Edit. Manuel Ballesteros Gaibrois.

 

          Codice Murua. Manuscrito Galvin

 

Edit Testimonio Comapañia

 

Inca Garcilaso de la Vega

 

          Commentaires royaux sur le Pérou des Incas Tome I, II et III Edit François Maspero/La Découverte

 

Kauffmann-Doig Federico 

 

          Introducción al Perú Antiguo una nueva perspectiva Edit. Monterrico

 

          Manual de Arqueologia Peruana. Premio Nacional de Fomento a la Cultura Edit Peisa

 

          Archeologia Peruana – Vision Integral

 

Rostworowski de Diez Canseco Maria

 

          Historia del Tawantinsuyu IEP

 

          Pachacutec Inca Yupanqui. Imp. Torres Aguirre

 

Sarmiento de Gamboa Pedro

 

Historia de los Incas Edit. Arica

 

Silva Santisteban Fernando et Ravines Roger

 

Historia General del Peru. Los Incas Historia y Arqueologia del Tahuantinsuyu  Tomo III Edit. Brasa S.A

 

Tantalean Arbulu Javier

 

Piru Espacio, economia y poder (12000 a.cC–1572 d.C) Edit

 

Historia del Antiguo Peru a traves de la fuente escrita Edit Juan Mejia Baca (6 tomes)

 

Valera Blas Las Costumbres antiguas del Peru y « La Historia de los Incas » Edit los pequeños grandes libros de historia americana

 

mardi, 05 février 2008

Maïs et Pop Corn Inca ou pré-inca

858b3398d5d659efdf28f1824ad63615.jpgSi le maïs fut découvert, pour l'Europe, par les conquistadores espagnols lors de action 40939d1624568c2f3388eee8e23d28df.jpgarmée au Mexique et la rencontre avec les produits que cultivaient Aztèques, Mayas et autres de cette partie de l'Amerique du Nord et centrale. Ce n'est pas eux qui l'ont importé au Pérou. Puisque cette plante y était connue depuis belle lurette et par de nombreuses cultures pré-incas dont les Mochicas, Chimus, Waris,et bien entendu les Incas qui l'appelait notamment Sara sara et en cultivaient de très nombreuses variétés de différentes tailles de grains, mais aussi de couleurs différentes noires, jaunes, rouges, blanches ou de grains de couleurs différents ce qui fit dire à un agriculteur "qu'il était possible de réunir en un champs de maïs toutes les couleurs de ethnies de la terre".

37f42e5d1b8e85ca3bca6795d6c34700.jpgLe Sarasara et autres variétés étaient d'ailleurs vénérés par les Incas qui leurs attribuaient une place importante dans leur vie. Le  Sapa Inca, Empereur unique était d'ailleurs souvent représenté portant un suntur Paucar (sorte de sceptre en forme de hallebarde attestant de son autorité) dont la partie supérieure représente un épi de maïs.

Ici, "Awqui Puma" (Victoriano Chillihuani) en costume cérémonial inca, dans les cultures de maïs, de l'archéosite "Inka Llacta®" à Ancahuasi, situé à environ 40 minutes de la ville de Cusco.

Mieux encore, le pop-corn ou maïs soufflé des salles de cinéma et autres kermesses était déjà connu et utilisé par les Incas qui les appelaient pisankalla et d'autres qui les précédèrent. 

 References pour Inka Llacta®
www.amerique-latine.com/ala/fr/Inka_Llacta.html
www.inkanato.info/Inka_Llacta.html
blogs
http://inkallacta.fr.gd/