Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

lundi, 19 janvier 2009

Lima Rimac sous Taulichusco

LimPalaisReleveMR.jpg

L'actuel palais présidentiel péruvien situé sur la "Plaza Mayor" de Lima Centre, fut avant cela palais où se succédèrent les vice-Rois, elle fut aussi maison de Francisco Pizarro où ce dernier fut attaqué et tué comme son demi-frère utérin Martin de Alcantara et son page qui essayèrent de le défendre contre les spadassins vengeurs de Diego de Almagro exécuté par un autre demi frère paternel cette fois Hernando Pizarro.

Mais, avant que les Espagnols n'occupent ce bâtiment, qui donc en était le propriétaire ?
Ce bâtiment était déjà maison de chef, le dernier non européen à l'occuper avant les conquistadores, fut le Curaca Taulichusco, sur un espace relativement petit de la culture Ishmay qui se développait sur Lima et dont la capitale à l'époque était probablement le site de Pachacamac. Ce dernier était déjà sous domination des Incas lorsqu'arrivèrent les Espagnols. Maria Rostworowski de Diez Canseco suggère qu'il dépendait d'une épouse secondaire du Sapa inka Wayna Capac, la princesse Mama Vilo ou Mama Vilu.PizarroFondeLimacol.JPG

Le nom Lima de la ville actuelle scellé par les Espagnols lors de la fondation qu'ils en refirent le 18 janvier 1535, provient du fleuve "Rimac" qui peut se traduire par celui qui "parle ou qui chante", sa prononciation fut modifiée en deux fois d'abord le "R" se transforma en "L" puis le "c" final tomba.

LimaPlzMayor1680.JPGPendant des années, la statue équestre de Pizarro observa les passants avec une morgue guerrière d'un coin externe de la place (devenue depuis le coin de la petite place du drapeau péruvien), il a été mis au vert dans l'espace du parc de la muraille (où se trouvent encore des vestiges des remparts espagnols de la Ville). Tandis que son squelette fut conservé en deux caisses retrouvées dans un dépôt de la cathédrale donnant elle aussi sur la Plaza Mayor. L'une enfermant sa tête avec une mention relative au Marquis de Nouvelle castille Francisco Pizarro et une autre un peu plus grande avec un squelette étêté de vieux soldat, entaillés de coups d'épées témoin d'une vie et d'une mort ou la violence eu une part importante.

Si la place fut place de marché, exposition de produits maraîchers et autres produits alimentaires, d'animaux, d'objets, elle fut aussi un endroit où l'on aimait aussi à se promener pour se montrer dans de beaux atours, passer en calèche, chaise à porteurs, à cheval ou dos d'âne, elle fut aussi place de présentation d'autodafés ordonnés par la "Sainte inquisition" dont bûchers. 

 

lundi, 05 janvier 2009

Fête et cérémonie Inca à 45 minutes de Cusco le 9 août 2009

Vous pensez voyager au Pérou au mois d'août 2009 ?

Vous êtes intéressé par la culture Inca et respectueux de celles-ci, vous voulez participer à quelque chose ?

Alors notez cette information:

Chaque deuxième dimanche d'août à commencer par celui du 9 août 2009,

à 40 minutes de la ville de Cusco (environ 45km), dans la superbe vallée de Anta se trouve le village de Ancahuasi et surtout le Centre International d'Etude de la Culture Inca et son archéosite INKA LLACTA® la Cité Inca... en construction comme il y a cinq siècles environ par le passé avec les même matériaux, techniques, instruments, outils, sens esthétiques et utilitaires.

IKLselectPhotos (533).jpgDe l'archéologie expérimentale et recréation de la vie quotidienne et cérémonielle de la haute noblesse inca à l'apogée de l'empire Inca ou Inkanato.

Et si durant l'année c'est:

  • MICIKLColcacHEQO2travailleursRed.jpgla construction, de huasi (maisons), kallanka bâtiment communautaire ou multifonction, de colcas, d'ushnu, de bains, de canalisations, de bassins, d'ushnu, de tours, etc.

    Selon les modèles existants dans les sites archéologiques, représentés dans les ouvrages d'architecture archéologique etc avec la préparation des adobes et "mortiers de boues"(mélange de boue et d'herbes drues et sèches appelées ichu et autres fibres ou liants), les roches et pierres, les bois, les cuirs, les cordages, les éléments spécifiques tels les linteaux, les charpentes, etc.

    Mais aussi les instruments comme les théodolites inca ou seccana, le fil à pierre, les spatules, etc. les techniques de préparations, le choix et la taille des pierres etc.




  • les plantations pour retrouver et préserver la biodiversité locale originelle, de plantes natives : alimentaires comme le maïs ou Sara en plusieurs sortes, des dizaines de sortes de pommes de terre, du tarwi, de la quinua, de la kiwicha,du yacon etc. Des cultures de savants mélanges de graines de plantes différentes pour à l'inverse des monocultures réactiver les protections croisées que les plantes peuvent DSC02469.JPGfournir pour se prémunir de maladies, prédateurs et autres plaies diverses. Puis aussi des plantes médicinales, repellentes, décoratives et autres propriétés (délimitations, teintes naturelles, de fibres particlières (notamment pour les cordages) etc.
    Entretiens saisonniers, préparation des terres, labours, semailles, nettoyages divers, récoltes etc. Mais aussi une volonté de reforestation ou reboisment avec des arbres et arbustes natifs de la région.
  • L'élevage des camélidés, comme les llamas, puis cochons d'Indes et autres éventuels.
  • les productions diverses lainières, (laines, nettoyages, sechage, filage (pushqar),le doublage (awar), la teinte, le tissage, la confection etc), céramique utilitaire,les outils, les outils, armes et instruments (fabrication, entretien et recyclage) et autres.
  • Les arts et artisanats aussi céramique de haute facture, orfèvrerie etc.
  • L'apprentissage culinaire, sélection des  produits, préparation, présentation, alimentation, et conservation.
  • Préparation des fêtes, cérémonies, offrandes, etc

Le deuxième dimanche du mois d'août, on va remercier la Pachamama "Déesse mère terre" de ses bienfaits et lui faire offrande car après avoir nourrit "donné le sein" abondamment elle doit recevoir offrande et nourriture pour se reconstituer et se préparer comme hommes et femmes aux prochaines saisons.
Ce sera ici aussi l'occasion de se rappeler quelques éléments marquant de l'histoire.

DSC_2393.JPG

Le 9 août 2009 ou deuxième dimanche de ce mois, l'Inca et sa panaca viendront voir l'avancement des travaux, des plantations (ici des récoltes engrangées, dirigeront les cérémonies etc.

A cette occasion le centre sera non seulement ouvert aux spécialistes et chercheurs ou la population locale concernée mais aussi aux visiteurs qui en auront fait la reservation et le prepaiement.

 

Pour plus d'informations: inkallacta@perou.net

 

samedi, 01 mars 2008

Sait-on qui étaient les premiers Espagnols à toucher le Pérou avec Pizarro ?

Les Premiers conquistadores qui découvrirent le Tahuantinsuyu
110d42604d84de02bd11c032e4cc211c.jpg
Armateurs financiers: les membres de la "Hermandad del Levante" ("Fraterie du Levant")
Francisco Pizarro Chef d'expédition Militaire - capitaine
Diego de Almagro Responsable de la logistique Militaire - capitaine
Hernando de Luke Relations publiques Ecclésiastique
Pedro Arias Davila (Pedrarias) Gouverneur de Tierra Firme (Panama) Pedro de los Rios qui lui succèdera.
Expeditionnaires participèrent à la tentative d'exploration de Francisco Pizarro à partir de l'ìle du Coq
Nicolas de Ribera Andalou (Andaluz)
Pedro de Halcon Andalou (Andaluz) de Cazalla
Garcia de Jaen Andalou (Andaluz) de Utrera
Juan de la Torre Extremeño de Villagarcia
Gonzalo Martin de Trujillo Extremeño de Trujillo
Anton de Carrion Castillan (Castellano)de Carrion
Francisco de Cuellar Castillan (Castellano)de Torrejon de Velasco
Cistobal de Perralta Manchego de Baeza
Alonso de Molina Manchego de Ubeda
Alonso de Briceño Leones de Benavente
Domingo de Soraluce Basque de Vergara
Pedro de Candia Grec de Candia sur l''ìle de Crête
Martin de Paz                    ?
Sources: "Pizarro" José Antonio del Busto Duthurburu
Bocanegra (matelot)
Ginès (Matelot qui restera et disparaitra
Bartolomeo Ruiz (le pilote)
Reviennent avec eux deux locaux que les conquistadores rebaptisent "Felipillo et Martinillo"
Sources: Jose Antonio del Busto Duthurburu "Pizarro"

Sigfried Huber  "Pizarre et ses frère"

Guy Vanackeren© "Empire du Soleil et de  ...la Lune"

21:25 Publié dans Pérou | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : 13, de, la, fama, Perou, Lima, Pizarro